26 au 29 décembre 2009 : premières rencontres artistiques et culturelles « Sya Ben » à Bobo

Du 26 au 29 décembre 2009, Bobo Dioulasso abrite les premières rencontres artistiques et culturelles, dénommées « Sya Ben ». « Sya Ben » littéralement traduite en langue nationale dioula signifie la cohésion, l’entente de Bobo Dioulasso, Sya étant le nom originale de la ville.

Pendant quatre jours, des troupes de danse, de musique et de théâtre du Burkina et de France vont se produire à travers des spectacles sur les scènes du Centre Culturel Français, du plateau de la SNC, du Centre Siraba à Bobo Dioulasso, mais aussi sur des scènes à Orodara.

Des troupes et artistes comme Adama Dramé et le Foliba, la Compagnie Salia ni Seydou, Awa Sissao, Solo Dja Kabaco, du Burkina Faso, et aussi Bertrand Blessing de France vont offrir à voir au public des spectacles majeurs.

A coté de ces activités, Sya Ben sera également des moments de rencontre professionnelle et de formation artistique. A cette occasion, les acteurs culturels (artistes et professionnels de la culture), les hommes politiques, des personnalités de la société civile et le public seront rassemblés pour des moments d’échanges constructifs autour de ce thème : « Le développement culturel local, quels enjeux ? ».

Un volet touristique va aider les festivaliers à satisfaire leur curiosité touristique.

Les rencontres artistiques de Bobo Dioulasso, constitue une manifestation fortement ancrée dans un territoire, Bobo Dioulasso. Elles se veulent autant le reflet exhaustif d’une scène locale dynamique mais aussi une passerelle vers l’international. C’est donc une main tendue aux artistes locaux de se professionnaliser pour mieux conquérir les scènes internationales.

« Sya Ben », c’est plus qu’un festival.

Le chargé de communication et de relations publiques

Fousséni KINDO



24/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres