Ce que François a dit de Salif

Q: Qui est-il ? La main sur le visage, il répond : C'est quelqu'un qui s'adapte. Qui est politiquement engagé et qui aime ce qu'il fait. Avec lui, on a pu engager des projets avec des bailleurs de fonds.

Q : Ses qualités ? Deux : il est travailleur et fidèle. Quoiqu'en matière de politique, je mets des garde-fous. C'est comme Chirac et Sarko. Il a un tempérament de fonceur. Il ne faut pas jouer à ça dans les dossiers. Il faut mûrir les choses avant. Il est trop direct.

Q : C'est un concurrent ? Il porte le doigt sur son menton. " Nous sommes dans un pays démocratique qui a ses institutions. Salif pense que mes arguments ne sont pas les siens. Je suis borné. Je n'aime pas que les projets soient faits sans des dossiers d'étude. C'est un exemple qui me sépare de Salif. Lui fonctionne avec des projets spectaculaires et de propagande."

 

Ces propos sont contenus dans un ouvrage qui paraîtra bientôt sous le titre : "Les Seigneurs masqués"

L’Evénement du 25 mars 2008


01/04/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres