Eliminatoires CAN-Mondial 2010. Tunisie#Burkina Faso : Assurer un bon départ à Tunis

Eliminatoires CAN-Mondial 2010. Tunisie#Burkina Faso : Assurer un bon départ à Tunis

vendredi 30 mai 2008.
 
Ce week-end débutent les premières rencontres des éliminatoires combinées CAN-Mondial 2010. Le match qui retiendra l’attention des Burkinabè est celui qui va opposer la Tunisie au Burkina Faso, le dimanche 1er juin 2008 en terre tunisienne. Une rencontre où les Etalons doivent s’imposer ou à défaut, limiter les dégâts.

Depuis la phase finale de la CAN 2004 en Tunisie, le Burkina Faso a été absent, deux fois successivement, de la grande fête du football africain. Cette année, les Etalons rechaussent les crampons pour tenter d’être à la phase finale en Angola, et pourquoi pas, en Afrique du Sud pour le grand show mondial du football. Cela paraît difficile pour les poulains de l’entraîneur Duarte, surtout qu’ils auront à faire, à deux reprises aux Tunisiens dans le groupe 9.

Les Tunisiens, qui ont une grande expérience des compétitions continentales et même mondiales. On se rappelle de leur participation récente au mondial 2006 en Allemagne. Mais rien n’est impossible pour nos ambassadeurs du football. Ils peuvent déjouer les pronostics si on considère la Tunisie comme favorite du groupe. Il suffit à la bande à Duarte de croire en ses chances et d’être surtout mentalement forte, quelque soit le terrain où elle évoluera. A commencer par l’expédition tunisienne.

Baptême de feu pour Duarte

L’entraîneur portugais Duarte, qui est à la tête de l’encadrement technique des Etalons il y a à peine deux mois, disputera son premier match officiel. Ainsi, son challenge s’amorce à partir de ce premier match de ces éliminatoires en Tunisie. Et l’on espère qu’il réussira son baptême de feu. Il appartient à ce coach, qui est à sa première expérience en Afrique, d’inculquer une certaine connaissance à Moumouni Dagano et ses camarades, afin d’être plus compétitifs face aux Aigles de Carthage. Dans le rang des Etalons, on annonce le retour de Mahamoudou Kéré, Abdoul Aziz Nikièma... Nos représentants dans cette compétition sont conscients de la difficile mission en Tunisie, mais ils promettent mouiller le maillot jusqu’au coup de sifflet final.

Du côté de la Tunisie, on prend très au sérieux le match contre le Burkina Faso. Sur un site web du pays, l’entraîneur des Aigles du Carthage, Roger Lemerre, a indiqué que la sélection nationale tunisienne aura ses difficultés, notamment face au Burkina Faso, tout en insistant sur la nécessité de ne sous-estimer aucune équipe. "Chaque match a sa vérité, nous sommes prévenus et nous devons faire preuve d’humilité car chaque équipe rêve d’une qualification à cette coupe du monde qui se déroulera pour la première fois sur le continent africain", a-t-il souligné.

Roger Lemerre a fait savoir que sa liste de joueurs n’observe pas de grands changements par rapport au groupe qui a disputé la CAN 2008 ainsi que le dernier match amical contre la Côte d’Ivoire en février dernier à Paris. Le sélectionneur national de Tunisie a écarté Silva Santos (Toulouse) et Mehdi Nafti (Birmingham City). L’entraîneur français a estimé que ces deux joueurs ne sont pas compétitifs actuellement et que cette décision a été prise en commun accord avec eux. Le match Tunisie#Burkina Faso du dimanche 1er juin 2008 se disputera à Radès à partir de 19h10. Le trio arbitral est libyen et le central est Jamel Mbaya.

Fernand KOUDA

Sidwaya



30/05/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres