Opération billetage 2008 : Plus de 25 000 agents de l’Etat appelés à justifier leur salaire

Opération billetage 2008 : Plus de 25 000 agents de l’Etat appelés à justifier leur salaire

lundi 28 avril 2008.
 
JPEG - 10 ko
Dramane Koné, directeur général du Budget

Après l’opération billetage organisée en 2006 à l’endroit des agents des ministères de l’Enseignement et de la Santé, le ministère de l’Economie et des Finances rebelotte avec une autre opération du genre en fin mai 2008.

25 261 agents publics de l’Etat devront se présenter physiquement devant un comité de contrôle et de paie pour rentrer en possession de leur salaire du mois de mai. L’information a été portée à la connaissance de la presse, le vendredi 25 avril 2008, par des responsables du ministère en charge de l’Economie et des Finances dont le directeur général du Budget et le directeur de la Solde au cours d’une conférence de presse.

Ce mode exceptionnel de paiement dénommé opération billetage vise, selon le directeur génération du Budget, Dramane Koné à mettre à jour la situation des agents des ministères autres que ceux en charge des enseignements et de la santé. L’opération billetage s’effectuera du mardi 20 au lundi 2 juin pour les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, et du 20 au 27 mai 2008 pour les autres localités. La masse salariale à payer est 3,002 milliards de F CFA soit 30,78% du montant total de la paie. Afin de permettre un succès total de l’opération, les responsables envisagent une campagne d’information et de sensibilisation du public cible et des sessions de formation des membres des commissions de travail.

Dès ce lundi 28 avril et ce jusqu’au 10 mai, des équipes sillonneront les treize régions du Burkina pour rencontrer les équipes en charge de l’organisation et porter l’information à la connaissance des usagers du service public. La conférence de presse a également donné l’occasion aux responsables de faire le bilan de l’opération billetage de novembre 2006. Selon Dramane Koné, cette opération avait permis de payer 47 355 agents sur les 48 155 agents prévus. L’écart constaté représenterait les agents absents, en stage ou en mission.

Ainsi, 643 agents en situation irrégulière ont eu leur salaire suspendu. Des mises à jour ont également été effectuées sur les éléments de rémunération des agents dont la situation salariale comportait des irrégularités. On estime à environ trois milliards les gains annuels de cette opération. A l’instar de cela, l’opération billetage de 2008 devra une fois de plus permettre à l’Etat de réaliser quelques économies. Malgré le coût élevé de l’opération qui est de l’ordre de 100 millions, la comparaison avec le manque à gagner, a soutenu Dramane Koné, encourage l’Etat à persévérer.

Fatouma Sophie OUATTARA

Les pièces à fournir pour le paiement

- La pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité burkinabè, carte nationale d’identité burkinabè, passeport) ;
- la fiche individuelle dûment remplie, signée par le titulaire et contresignée par son supérieur hiérarchique immédiat.
- Les actes de naissance des enfants dont l’agent perçoit les allocations familiales ;
- Les certificats de non logement pour les agents bénéficiant d’une indemnité de logement ;
- la fiche d’autorisation spéciale de paiement, éventuellement. Cette fiche est délivrée au profit :
- des agents ayant leur nom sur les bordereaux billetage et ne figurant pas sur les listes de présence des services ;
- des agents absents (pour raison de maladie, de stage ou de mission à l’extérieur) dont les mandataires disposent de procurations légalisées et de documents officiels justifiant leur état ou position (certificat médical, bulletin d’hospitalisation, décision de congé, ordre de mission, arrêté de mise en position de stage, etc.).

Sidwaya



29/04/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres