Pot-pourri : CDP : un poids lourd pourrait tomber

 
Il se murmure que dans les jours à venir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) pourrait se réunir en congrès extraordinaire. Ce serait l’occasion pour le parti au pouvoir de plancher sur certains sujets délicats liés à la vie interne du parti.

C’est fort probable qu’à l’occasion, un poids lourd de cette formation politique soit débarqué. Pour le moment, ceux qui sont dans le secret des dieux ne veulent pas en dire plus, mais, comme le disent les Ivoiriens, "quand ça va pourrir, ça va sentir".


Des affectations qui suscitent des interrogations dans un ministère

Dans une note de service en date du 21 mars 2008, le ministère des Sports et des Loisirs a procédé à des affectations ou des mises à disposition pour nécessité de service de 19 agents. Selon le document que nous avons pu obtenir, si certains agents restent au ministère en changeant de direction, plusieurs d’entre eux sont affectés dans les différentes directions régionales du ministère. Ainsi, certains vont dans les régions du Sud-Ouest, du Sahel, de l’Est, du Mouhoun, des Cascades, du Centre-Est, du Centre-Sud et du Centre. On note également que 3 agents ont été remis à la disposition de leur ministère d’origine, à savoir ceux de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation, et de la Jeunesse et de l’Emploi. A ce niveau, un problème se pose, puisque ces derniers auraient dû être remis à la disposition du ministère de la Fonction publique qui, ensuite, devrait les réaffecter. Y a-t-il vice de forme pour l’application de cette décision concernant les agents reversés à leur ministère d’origine ?

En tout cas, une interrogation plane dans les couloirs dudit ministère où l’on se demande si ces agents ne sont pas victimes du fait qu’ils avaient désapprouvé des frais de missions exorbitants octroyés à des cadrs à un moment donné.


Drame familial à Pissy : la thèse du suicide évoquée

Dans la nuit du 6 au 7 avril dernier, un incendie a emporté toute une famille dans le quartier Pissy de Ouagadougou. La police, le maire de la ville de Ouagadougou ainsi que le procureur du Faso se sont rendus sur les lieux du drame. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce sinistre. La violence du feu et le fait qu’aucun des membres de la famille n’ait pu s’échapper ont intrigué plus d’un. Parmi les hypothèses qui circulent actuellement, la thèse du suicide est la plus plausible, de sources non encore officielles. Les mobiles d’un tel geste demeurent encore flous. Problèmes conjugaux ou professionnels ? Seules les conclusions définitives des experts pourraient le dire.


COGES/Sig-Noghin : une élection controversée

Des jeunes du secteur 21 sont à l’origine de cet écrit qui dénonce des irrégularités qui auraient émaillé l’élection des membres du COGES de Sig-Noghin. Certains passages ont été supprimés pour des raisons d’éthique et de déontologie.

"C’est le jeudi 26 mars 2008 que les responsables de l’arrondissement de Sig-Noghin, de concert avec le district sanitaire, ont retenu pour la désignation des membres du Comité de gestion (COGES) du secteur 21. En effet, par un mode électoral, des hommes et des femmes sont choisis pour gérer le CSPS de leur localité. Seulement, pour ce qui est de la mise en place du COGES du secteur sus-cité, de multiples irrégularités ont entaché cet exercice démocratique comme si en Afrique, les gens sont congénitalement réfractaires à la transparence. En vérité, le maire de Sig-Noghin nous a donné à voir encore des pratiques très peu recommandables durant toute la période qui a précédé la désignation des membres du comité. (...) Tous les candidats qui n’appartiennent pas à son écurie ont fait l’objet de menaces et d’ultimatum pour retirer leur candidature. C’est le cas précisément de ce jeune qui se présentait au poste de vice-président et qui a dû retirer sa candidature le jour des élections parce qu’il offenserait le maire."


Le 1102 en avance sur le temps

Les abonnés Telmob, lorsque leur portable est éteint ou pour d’autres raisons n’arrivent pas à être joints, ont la possibilité d’être avertis de ces appels perdus grâce au 1102. Toutefois, depuis un certain temps, ce récepteur automatique est en avance d’une heure, ce qui déroute facilement nombre d’usagers qui ont été confrontés à ce problème. Il est temps de remettre le 1102 dans ... le temps.


Maracana : un tournoi pour soutenir Alain Ludovic Tou

Après son accident de la circulation intervenu en septembre 2005, l’ex-ministre Alain Ludovic Tou est de retour de France où il recevait des soins. Afin de lui apporter leur soutien moral, un groupe de jeunes pour qui Alain Ludovic Tou a été d’un apport inestimable dans leur quête d’emploi a décidé d’organiser un tournoi maracana en son honneur. Ce tournoi porte, du reste, le nom de la coupe que l’ex-ministre mettait en jeu au profit des scolaires de la région des Cascades, à savoir "Maracana de la fraternité". Le coup d’envoi du tournoi a été donné le 5 avril dernier sur le terrain de la police municipale par Héma Tou Delphine, sœur aînée de Ludovic Tou. La compétition se joue en matchs de poule (quatre au total) et les premiers de chaque poule se croiseront dans un carré d’as début mai.

Les organisateurs de ce tournoi invitent la population des Cascades à prier pour que Alain Ludovic Tou recouvre totalement la santé.


Genres rédactionnels : des journalistes de Bobo outillés

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNPNZ) a organisé du 1er au 4 avril dernier à Bobo Dioulasso une session de formation en genres rédactionnels (reportage, enquête, interview, etc.) au profit d’une trentaine de journalistes de la radio et de la presse écrite de Sya. Ces derniers sont venus d’organes de presse publique et privée. Les formateurs avaient, entre autres, pour noms Sié Offi Somé, journaliste consultant, Danielle Bougaïré, enseignante à l’université de Ouagadougou.

Le Pays



12/04/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres